L’importance de la préparation physique chez le sportif.

Tout sportif a pour objectif de toujours faire mieux, de toujours repousser ses limites et d’améliorer ses performances. Mais cela ne se fait pas tout seul et l’athlète doit passer par l’indispensable préparation physique.

Quelque soit la discipline, pratiquer une activité physique va demander de gros efforts au corps. C’est pour cela qu’il est primordial de bien le préparer et de mettre en place une préparation physique sur plusieurs jours, afin de monter en puissance au fur et à mesure.

Ce n’est qu’en préparant son corps aux efforts qu’il va devoir fournir, que le sportif pourra augmenter ses capacités physiques et donc ses performances en compétition. Il existe cependant deux types de préparation :

–     la préparation physique générale, utilisée pour tous les sports ou presque.

–     la préparation physique spécifique, qui fera suite à la préparation physique générale et qui interviendra à l’approche d’un événement ou d’une compétition approche d’un événement ou d’une compétition.

La préparation physique générale

Ce type de préparation intervient généralement à l’aube d’une nouvelle saison. Il s’agit de remettre le corps en route après une période d’inactivité. Si elle peut s’adapter à une multitude de disciplines, elle a pour objectif d’augmenter les capacités physiques du sportif et notamment son endurance, sa force et aussi le renforcement musculaire.

Il existe une multitude d’exercices à effectuer pour une préparation physique générale et c’est au sportif, en fonction de sa discipline, de construire son planning de préparation.

Il y a cependant des basiques. On retrouve ainsi les squats, les pompes, les abdominaux, les fentes pour le renforcement musculaire. En ce qui concerne l’endurance, on peut citer l’indémodable course à pied, qu’il est possible d’associer à des séances de fractionnés pour les plus avertis, mais aussi le vélo, la natation.

Et enfin pour le travail de la force, le sportif peut s’adonner à des séances de développé-couché, de soulevés de poids, ou encore de squats.

La préparation physique spécifique

Cette préparation, plus précise et ciblée par rapport à la générale, a pour but de développer certaines capacités physiques, notamment à l’approche d’une compétition.

Elle servira à affiner les entraînements afin de se concentrer uniquement sur certaines spécialités : l’endurance pour un marathon par exemple. Attention, cette préparation doit être effectuée après la préparation physique générale.

Il est en effet conseillé de mettre en place les bases de la préparation, afin de se pencher ensuite sur des besoins plus précis.

Ici, le but du sportif sera de pratiquer des exercices précis et surtout proches de la discipline pratiquée. Quand une préparation physique spécifique se met en place, c’est que l’événement ou la compétition approche. Dans quelques semaines, le corps sera mis à rudes épreuves et il est important d’optimiser ses gestes afin de l’économiser au possible.

Si on reprend l’exemple du marathon, le coureur devra pendant plusieurs semaines faire des séances de fractionnés pour améliorer son endurance et sa vitesse.

Dans tous les cas, quelque soit votre discipline et vos objectifs, il est primordial de passer par la case « préparation ». Non seulement pour optimiser vos performances, mais aussi pour prévenir votre corps et ainsi éviter les blessures.